augmentation mammaire tunisie

Comment bien choisir son soutien-gorge ?

Push-up, rembourré, liftant, sans armature ? Il semble que le choix de son soutif est un véritable art !

Au fil des siècles, le soutien-gorge a toujours été le symbole de la séduction, de la féminité et de l’intimité avant d’être un simple bout de tissu qui sert à porter les lolos. Ce petit bout varie à travers les époques et évolue au gré des tendances.

On se rappelle toutes de notre premier soutien-gorge tout petit qui marque une nouvelle époque dans notre vie de femme, cependant, une étude a montré que 80% des femmes ne connaissent pas leur taille de soutif ; 90 D ? 75 A ? Vous parlez de quoi au juste ?

Est-il nécessaire de porter un soutien-gorge ?

Bien évidemment et comme indique son nom, le soutien-gorge sert à soutenir les seins et les protéger de tomber au fil des années.

En effet, la peau des seins est très sensible au relâchement car elle n’est pas maintenue par des muscles mais par la présence sous-cutanée des glandes mammaires.

De plus, les variations hormonales durant la grossesse, l’allaitement et le vieillissement accélèrent, sans doute, ce relâchement.

Il est donc nécessaire de porter son soutif même pour celles qui ont une petite poitrine. D’une part pour les préserver du relâchement, d’autre part pour se montrer en toute beauté et féminité avec un décolleté qui amplifie leur charme.

Choisir soutien gorge

Au secours, je connais pas ma taille !

La plupart des femmes se trompent de leur taille ou achètent leurs soutifs au hasard. Une styliste de lingerie chez une maison de couture renommée donne ses conseils : « On place le mètre-ruban autour du corps et sous les seins horizontalement et ça correspond au dessous de la poitrine.

On place ensuite le mètre de la même façon mais en passant par la pointe des seins et ça correspond au tour de la poitrine.

D’une manière plus simple, si le dessous de votre poitrine mesure entre 63 et 67 pour un tour de poitrine se situant entre 77 et 79 cm, votre taille est 80 A.

En outre, la taille de bonnet correspond à la différence entre le tour de la poitrine et son dessous, exemple : différence de 13 cm donne A, différence de 15cm donne B, etc.

Les bretelles, ça sert à quoi ?

Le réglage des bretelles aide à soutenir les seins et rend chaque soutif adaptable aux différences des corps. Evitez de trop remonter l’agrafage dans le dos et essayez d’avoir un agrafage droit.

Je choisis quelle forme de soutien ?

  • J’ai une forte poitrine : le soutien-gorge à coque est adaptable à tout type de poitrine. Sinon, les poitrines généreuses peuvent tout à fait oser le soutien-gorge pigeonnant, il faut simplement le choisir à sa taille... et ne pas avoir froid aux yeux. Evitez la forme triangle, vos seins vont déborder !
  • J’ai une petite poitrine : attention, ce n’est pas parce que vos seins sont petits c’est qu’ils n’ont pas besoin de maintien. Eloignez vous des vieilles brassières sans armatures et puis vous avez de la chance car vous pouvez porter n’importe quel type de soutif (triangle, push-up, dentelles).
  • Il est indispensable de porter un soutien-gorge spécifique lorsque l’on fait du sport : votre poitrine a besoin d’être parfaitement maintenue au risque d’être abîmée.